GAUFRAGE

GAUFRAGE

GAUFRAGE

Procédé qui consiste à reproduire en relief sur du papier, du carton ou du tissu un dessin déterminé. Anciennement connu, le gaufrage est cependant longtemps concurrencé en reliure par l’estampage, procédé auquel le cuir s’adapte mieux. Ce n’est guère qu’au début du XVIIIe siècle, grâce à l’invention de Chandelier, qui passe une étoffe entre deux cylindres préalablement gravés, que cette technique commence à s’imposer. On utilise alors le papier ou le tissu gaufré, tel le velours d’Utrecht pour décorer les objets d’usage courant et pour relier des livres. Dans ce cas on ne se sert pas de cylindres, mais de plaques de bois ou de corne, dont le dessin est gravé en creux et à l’envers, et que l’on presse ensuite fortement. À l’époque romantique, la mode exige des reliures gaufrées, dont l’exemple le plus célèbre est la reliure «à la cathédrale». Le procédé employé consiste alors à faire passer le matériau dans un laminoir entre deux cylindres, dont l’un, chaud, le type , est gravé en creux et à l’envers, et dont l’autre, le contre-type , porte une image s’emboîtant exactement dans le type. On peut même obtenir différentes couleurs, en disposant des teintures dans les creux des cylindres. La technique du gaufrage, qui ne s’est guère perfectionnée, est encore utilisée; mais elle s’applique aujourd’hui à des matériaux modernes.

gaufrage [ gofraʒ ] n. m.
• 1806; de gaufrer
Action de gaufrer; son résultat. Le gaufrage du papier, du tissu. Un joli gaufrage. gaufrure.

gaufrage nom masculin Action de gaufrer, de se gaufrer ; fait d'être gaufré. Relief, encré ou non, servant à mettre en valeur, à compléter ou à remplacer une impression proprement dite.

gaufrage
n. m. TECH Action de gaufrer.

⇒GAUFRAGE, subst. masc.
TECHNOL. Action de gaufrer une étoffe, un cuir, un papier; le résultat de cette action; l'ouvrage gaufré. Une collection d'essais, où il se trouve des choses charmantes, des gaufrages à peine coloriés, qui ont l'air de visions prêtes à s'évanouir (GONCOURT, Journal, 1896, p. 917). Le chagrin s'emploie en grain naturel et se prête à la teinture et au gaufrage (Civilis. écr., 1939, p. 12-3).
Prononc. et Orth. : []. Ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1573 goffrage « ouvrage fait en forme de gaufre (rayon de miel) » (BAÏF, Œuvres en rimes, f° 264 r° ds GDF. Compl.); 2. 1670 gauffrage « action d'imprimer (sur une étoffe, du papier, etc.) des motifs en forme de gaufre » (Correspondance administrative sous le règne de Louis XIV, t. 3, p. 368 ds Cah. Lexicol. t. 6, p. 93), attest. isolée, de nouv. 1806 gauffrage (DESMARET ds Mémoires de la classe des sciences mathématiques et physiques de l'Institut National, 2e semestre, p. 157). Dér. du rad. de gaufrer; suff. -age.

gaufrage [gofʀaʒ] n. m.
ÉTYM. 1806; gauffrage, 1670; goffrage « ouvrage en forme de rayon de miel (gaufre) », 1573; de gaufrer.
1 Action de gaufrer.
0 Les velours de lin, de coton, de soie acquièrent par le gaufrage un relief et une préciosité qui les rendent comparables au velours de Gênes (…) Les toiles trop légères sont à déconseiller. Elles risqueraient de se dégaufrer.
Connaissance des arts, 15 nov. 1955, p. 60-61.
2 Ouvrage gaufré.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gaufrage — Le gaufrage est une technique d impression permettant à du papier, du carton pas très épais, ou du tissu, d avoir ses motifs d impressions en relief. Histoire Le gaufrage est utilisé au XVIe siècle par des relieurs pour donner du relief aux… …   Wikipédia en Français

  • Gaufrage — Das Gaufrieren (frz: gaufre „Waffel“, „Wabe“) auch Prägen oder Blinddruck ist ein Druckverfahren. Dabei wird ein Muster oder eine Narbung in die Oberfläche eines Erzeugnisses eingeprägt oder eingesenkt, um ein besonderes Aussehen zu erzielen.… …   Deutsch Wikipedia

  • Gaufrage — Gau|fra|ge auch: Gauf|ra|ge 〈[gofra:ʒ(ə)] f. 19〉 geprägte Musterung [frz.; zu gaufrer „Muster aufprägen“] * * * Gau|fra|ge [go fra:ʒə], die; , n [frz. gaufrage, zu ↑gaufrieren] (Textilind.): Musterung von Papier od. Geweben …   Universal-Lexikon

  • gaufrage — (gô fra j ) s. m. Action de gaufrer les étoffes, les rubans, les papiers et autres objets.    Gaufrage à la paille, espèce de plissage à plis ronds …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Gaufrage — Gau|fra|ge* [go fra:ʒə] die; , n <aus gleichbed. fr. gaufrage zu gaufrer, vgl. ↑gaufrieren> Narbung od. Musterung von Papier u. Geweben …   Das große Fremdwörterbuch

  • GAUFRAGE — n. m. T. d’Arts Action de gaufrer …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Gaufrage — Gau|fra|ge auch: Gauf|ra|ge 〈 [gofra:ʒ(ə)] f.; Gen.: , Pl.: n〉 geprägte Musterung [Etym.: frz.; zu gaufrer »Muster aufprägen«] …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • gaufrure — [ gofryr ] n. f. • XVe; de gaufrer ♦ Apprêt, empreinte, résultant du gaufrage. ● gaufrure nom féminin Empreinte obtenue par le gaufrage. ⇒GAUFRURE, subst. fém. TECHNOL. Empreinte, relief donné à une matière en la gaufrant. Dans leur carton opaque …   Encyclopédie Universelle

  • gofraj — GOFRÁJ, gofraje, s.n. Serie de cute paralele (şi ondulate) aplicate pe o ţesătură, pe o tablă, pe o hârtie etc. ♦ Efect de finisare a unor ţesături, constând în aplicarea de desene imprimate în relief. – Din fr. gaufrage. Trimis de gall,… …   Dicționar Român

  • Timbres du Canada 2007 — Cet article recense les timbres du Canada émis en 2007 par Postes Canada. Sommaire Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.